Le lexique des problèmes de vue

Le lexique des problèmes de vue

Amblyopie, presbytie, strabisme… Ces mots vous semblent provenir d’une autre planète ? Pour vous aider à y voir plus clair, voici un lexique explicatif des principaux troubles de la vue.

1 – L’amblyopie est une anomalie du développement des yeux durant l’enfance. Lorsqu’un œil souffrant d’hypermétropie ou de strabisme ne voit pas bien, l’autre va compenser en travaillant davantage. L’œil touché par le trouble visuel va alors être beaucoup moins performant : on parle d’œil «paresseux ». La faiblesse de cet œil va se concrétiser notamment par une perte de la vision en 3D.

2 – Vision perturbée de loin comme de près, yeux fatigués, confusion des lettres et des chiffres… tels sont les signes de l’astigmatisme. Ce défaut visuel est dû à la courbure de la cornée qui prend une forme ovale comme un ballon de rugby, plutôt que ronde comme une balle de tennis.

3 – Survenant généralement après 60 ans, la cataracte est un trouble visuel qui apparaît lorsque le cristallin, une lentille de l’œil, s’opacifie progressivement avec l’âge. La vision devient alors brouillée, les couleurs sont plus fades et la sensibilité à la lumière vive augmente.

4 – Plus communément appelée DMLA, la dégénérescence maculaire liée à l’âge est un vieillissement trop rapide de la macula, la zone centrale de la rétine. Première cause de malvoyance chez les personnes âgées de plus de 50 ans dans les pays développés, elle provoque une vision déformée des lignes et l’apparition d’une tâche au centre du champ visuel.

5 – Le glaucome est une pathologie qui se manifeste – chez les plus de 45 ans – par une perte de la vision périphérique puis centrale, des douleurs oculaires, des maux de tête ou un rougissement des yeux. Il est dû à une élévation de la pression à l’intérieur de l’œil qui entraîne des dommages au nerf optique. Consultez immédiatement un médecin dès l’apparition des premiers symptômes car le glaucome peut causer la cécité s’il n’est pas traité à temps.